Guide Sicile

La Sicile, juste une autre île de la Méditerranée?

 La Sicile, juste une autre île de la Méditerranée ?

 

Loin de làLa Sicile est la plus grande île de la Méditerranée – un peu plus grande que le Pays de Galles, et, comme le Pays de Galles, elle à quelque chose d’une terre à part. La Sicile n’est pas typiquement italienne…

La Sicile avait été successivement habitée par les Grecs, les Romains, les Byzantins et les Arabes, avant la conquête normande en 1060. Ce qui lui confère une richesse culturelle inégalable.

Le paysage et les paysages de l’île sont aussi divers que ses habitants. Le littoral alterne entre des plages de sable blanc et des affleurements dentelés, menant vers les collines et les plateaux de l’intérieur. Elle est dominée par le plus grand volcan actif d’Europe, l’Etna, qui grimpe à 3.300 m de haut.

En tant que destination, la Sicile offre un mélange fascinant de cultures imprégnées d’une passion pour la vie. La variété du terrain – et les réserves naturelles de l’île – signifie une richesse de possibilités de randonnée et de marche pour les personnes de tous les niveaux.

 

INFOS PRATIQUES

   

 EN BREF

 

Billet d’avion

Vous mettrez environ 2h30 pour rejoindre Palerme de Paris et il faut compter 150 euros aller-retour. La Sicile est desservie par les compagnies Air France, Alitalia, Transavia, Ibéria, Meridiana et Ryanair, ce qui permet de faire baisser le coût du billet à une cinquantaine d’euros.

 

La langue

Un mélange de grec, latin, aragonais, arabe, lombard et normand-français, le sicilien peut être considéré comme une langue à part entière (plutôt qu’un dialecte de l’italien). Il a toujours été un aural plutôt que la langue écrite et au 17ème siècle c’était la langue du peuple plutôt que la noblesse, ce dernier parlant un dialecte de l’italien. Suite à l’unification de l’Italie en 1861, l’italien est devenu la langue officielle, mais le sicilien a vécu, malgré les efforts du gouvernement national pour l’éteindre.

 

Budget / Se restaurer

En ce qui concerne la nourriture, vous mangerez sur le pouce pour quelques euros (une pizza vous reviendra entre 5 et 8€), un restaurant bon marché coûtera une dizaine d’euros. Pour un restaurant plus chic, comptez environ 30 €. Les prix sont compris avec boissons. N’hésitez pas non plus à acheter vos produits sur le marché. Un kilo de tomates goûteuses ne coûte qu’1 €, la pastèque entière 1,5 €. Quelques autres repères pendant votre séjour en Sicile : un paquet de cigarettes 5 €, une demi de bière 1,20 €, un expresso 0,90 €…

 

Climat

Avec ses longs étés chauds, la Sicile a de nombreux mois de temps vraiment fabuleux chaque année et le meilleur moment de l’année pour aller dépend beaucoup de ce que vous avez l’intention de faire pendant vos vacances. Le temps en Sicile de mai à octobre est assez chaud pour nager des nombreuses belles plages trouvées autour de la côte sicilienne magnifique.

Au-delà de ces grands faits, il règne en Sicile une dualité climatique extrême entre un intérieur et un Sud arides, et un Nord et un Nord-Est particulièrement avantagés par la nature.

Les façades nord et nord-est de la Sicile sont des zones privilégiées. Les hivers sont doux, et il fait rarement moins de 12 °C à Palerme et moins de 10 °C à Messine. Les mois les plus agréables sont avril, mai et octobre. Quant à l’intérieur et au sud de l’île, il y règne un climat quasi africain.

 

Quand y aller

La Sicile se visite aisément toute l’année, mais la haute saison se concentre en été, août étant le mois où les établissements affichent le taux de remplissage le plus élevé de l’année. On vous conseille de vous rendre en Sicile entre mai et septembre. Essayez d’éviter le mois d’août où d’ailleurs règne la canicule !

 

 

 OÙ ALLER  

 

La Sicile n’est pas seulement un île avec de belles plages, elle est aussi le testament de la Magna Graecia, recueil du volcan actif le plus haut d’Europe, une terre de tradition ouverte vers le futur, où la mer et la montagne se mélangent parfaitement pour offrir des paysages à couper le souffle, et où l’hospitalité et l’authenticité sont les maîtres mots.

Toutes les régions sont différentes, et offrent un éventail impressionnant d’activités, pour tous les âges. 

Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des lieux d’intérêts les plus connus.

 

 Palerme – Les marchés historiques (Vucciria, Ballarò, il Capo, Borgo Vecchio)

Si vous voulez avoir un avant-goût de la vie sicilienne authentique, faites un voyage à l’un des marchés de Palerme! Les habitants et les touristes viennent explorer et acheter des légumes frais, des poissons et des fruits, en dégustant les spécialités locales comme des pains et des fromages, et en prenant part au rituel de se promener dans les rues médiévales étroites et d’acheter quelque chose. Vucciria, Ballarò, il Capo, Borgo Vecchio sont les principaux marchés de Palerme et chacun a ses caractéristiques uniques.

 

 Îles Éoliennes

Les îles Éoliennes sont un archipel volcanique avec non seulement des côtes accidentées, des grottes et des falaises, mais aussi des vues splendides, des stations thermales, des sports nautiques, une bonne pêche et, bien sûr, des plages de sable fin. Il se compose de sept îles principales (Vulcano, Lipari, Salina, Panarea, Stomboli, Alicudi et Filicudi) et les ferries sont très fréquents entre les îles  pendant l’été. La plus grande île est Lipari, qui est également la plus bondée pendant les étés chauds de Sicile.

 

 Erice

Cette ville au sommet d’une colline a été successivement Elymienne, phénicienne, carthaginoise et romaine. Ses pierres grises formant des murs Puniques, un château, une église et des rues médiévales qui pourraient presque être confondues avec les anciennes, apportent à la procession du Vendredi Saint une atmosphère rarement appariée en Italie ou en Grèce. Mais il ya beaucoup plus à Erice que cet événement annuel singulier. Et quand vous y serez, n’oubliez pas de goûter les pâtisseries locales.

 

 Etna

Situé sur la côte est de la Sicile, à proximité de Messine et de Catane, l’Etna est le plus grand volcan actif en Europe, visible aussi de la lune. Il a enregistré un très grand débit de lave et, depuis les temps anciens, il est considéré comme une montagne sacrée. Il est possible d’organiser des excursions intéressantes sur le volcan Etna, qui offre des panoramas magnifiques qui embrassent le paysage complet de l’est de la Sicile.

 

 Syracuse

Syracuse (Siracusa  en Italien) est l’une des principales villes historiques de la Sicile. Situé dans le coin sud-est de l’île, elle a été fondée en 734 ou 733 avant JC par les grecs. Il est vraiment conseillé de la visiter pour sa riche histoire grecque, la culture, les amphithéâtres et l’architecture, mais aussi parce que c’était le berceau du mathématicien et ingénieur Archimède. La belle Syracuse est également inscrite au Patrimoine de l’humanité par l’Unesco.  Vous y trouverez Ortigia, les ruines du temple d’Athéna, un théâtre grec et un amphithéâtre romain.

 

 Val di Noto

Caltagirone, Militello Val di Catania, Catane, Modica, Noto, Palazzolo, Raguse et Scicli sont les villes du sud-est de la Sicile, souvent appelées les villes baroques de Val di Noto. Inscrites au patrimoine de l’humanité par l’Unesco en 2002, elles ont été reconstruites en 1693 après un terrible tremblement de terre. La meilleure période pour visiter le Val di Noto est au printemps, en particulier à Pâques, avec beaucoup de processions religieuses et émotionnelles.

 

 Piazza Armerina et Villa Romana del Casale

Piazza Armerina est une commune sicilienne, précisément l’une des villes dites «lombardes», en raison de son dialecte qui diffère notamment du principal dialecte sicilien. Se promener autour de la Piazza Arménie offre la possibilité d’admirer certaines de ses maisons, qui montrent l’architecture normande ou gothique. Un point supplémentaire à visiter est Villa Romana del Casale, caractérisée par des mosaïques impressionnantes. Villa Romana est un domaine romain situé à environ 3 km au sud-ouest du centre-ville et a été déclarée Patrimoine de l’humanité par l’Unesco.

 

 Agrigente – Valle Templi et Scala dei Turchi

Si vous visitez Agrigente, une ancienne et fascinante colonie grecque de la Magna Graecia, vous ne pouvez pas manquer les Valle dei Templi et Scala dei Turchi. La Valle dei Templi (Vallée des Temples en français) est non seulement l’un des exemples les plus remarquables de l’art et de l’architecture de la Grèce, mais aussi l’un des principaux monuments nationaux de l’Italie. Scala dei Turchi est une falaise rocheuse sur la côte de Realmonte, très célèbre en raison de sa couleur blanche inhabituelle.

 

 San Vito Lo Capo (réserve naturelle du Zingaro)

San Vito Lo Capo est parmi les destinations les plus populaires en Sicile avec une grande présence touristique pendant les mois d’été.  Elle fait partie de la réserve naturelle du Zingaro et son long littoral se compose de cinq drapeaux bleus, grâce à la beauté de la mer et aux nombreux services offerts le long des plages. Elle est située au pied du Mont Monaco, entre San Vito et Solanto, facilement accessible depuis Trapani et Palerme. En septembre, San Vito Lo Capo abrite le Cous Cous Fest, un hommage à la tradition méditerranéenne de la gastronomie et du vin.

 

 Lampedusa (Îles Pélages)

Lampedusa, la plus grande des îles Pélages, est la partie la plus méridionale de l’Italie. Lampedusa, Linosa et Lampione sont les trois principales îles de l’archipel, également appelé en italien « Isole d’alto mare ». Lampedusa est situé à environ 200 km de la côte de la Sicile, entre l’île de Malte et la Tunisie. Elle a des côtes escarpées, des plages sablonneuses et des criques protégées par des falaises et de longues crêtes.

 

Vous trouverez ici une carte des lieux d’intérêts en Sicile: CARTE SICILE

 

QUELS ITINÉRAIRES?

Un bon mois serait nécessaire pour faire le tour de la Sicile et de ses nombreuses attractions, si vous ne disposez pas d’autant de temps il va falloir cibler et choisir un itinéraire. Si vous disposez d’une semaine de vacances, on recommande de ne visiter qu’une partie (Est ou Ouest) de l’île, car les distances sont plus importantes que ce que l’on pense… À partir de 10 jours, on peut penser faire 4 étapes, et enfin, à partir de 2 semaines, tout le tour de Sicile.

 

Deux semaines en Sicile : les incontournables

Un itinéraire de deux semaines entre la côte sud et la côte est, entre Palerme et Syracuse, entre le volcan de l’Etna et les gorges d’Acantara, entre les temps d’Agrigente et l’amphithéâtre de Catane…

En choisissant des hébergements aux emplacements stratégiques, vous pourrez facilement visiter les endroits les plus emblématiques de la Sicile.

Les étapes:

 

Circuit de 2 semaines pour découvrir les sites antiques en Sicile

Du fait de sa longue histoire mouvementée la Sicile recèle de sites archéologiques, notamment des temples grecs et romains, voici une proposition d’itinéraire pour voir toutes ces merveilles, comptez une bonne dizaine de jour pour en faire le tour.

Les étapes :

 

Visiter Palerme en 3 jours

Un itinéraire de visite de 3 jours à Palerme, la capitale de la Sicile, une ville animée, bruyante et parfois chaotique, une ville au patrimoine historique d’une grande richesse également :

Les étapes :

 

Circuit de 10 jours dans le sud de la Sicile

Un circuit d’une semaine en ne s’attardant pas trop et d’une dizaine de jours en prenant sont temps, au programme : plages, sites antiques et petits ports de pêche plein de charme.

Les étapes:

 

Circuit de 8 jours sur la Côte Est de la Sicile

Un circuit d’une semaine en ne s’attardant pas trop et d’une dizaine de jours en prenant sont temps, au programme : plages, sites antiques et escalade de l’Etna.

Les étapes: